Singapour : Marina bay, Sentosa, le zoo… mais encore ?

2ème séjour à Singapour = 2ème occasion de visiter la ville. Comme Singapour est une cité-état, j’avais un peu peur d’en avoir déjà fait le tour. Mais pas du tout !

Il faut dire qu’en faisant une recherche rapide sur Google ou Tripadvisor, les premières « attractions » qui sont mises en avant sont :

  • L’île artificielle Sentosa
  • Garden by the bay avec le flower dome et le forest dome
  • Le jardin national des orchidées
  • Le zoo de Singapour et ses safaris

Ok, mais encore ? :)

J’écris cet article pour mettre en avant d’autres activités touristiques, notamment des visites guidées super intéressantes. Lors de mon premier séjour j’étais allée faire un tour au musée national de Singapour et j’avais appris pleins de choses sur la création de Singapour. Cette fois-ci, j’ai participé à 4 visites guidées qui m’en ont appris davantage et que je recommande vivement :

  • « Red clogs down the five foot way« , une visite guidée de Chinatown : nous sommes passés par le temple Thian Hock Kheng, entrés dans des boutiques dont une qui vend médicaments traditionnels chinois, allés au marché et visités le Chinatown Heritage Center qui est top.
  • « Dhobis, Saris & a spot of curry« , une visite guidée de Little India : nous sommes passés par le temple Sri Veeramakaliamman et par plusieurs commerces (dégustation de desserts, henné, couronnes de fleurs, sari)
  • « Secrets of the red lantern« , une visite guidée nocturne du côté obscur de Chinatown & de Geylang : drogues et prostitutions au sommaire !
  • « Through fog & fire – the battle of Singapore, 1942« , une visite guidée de la Battlebox à Fort Canning et du cimetière militaire Kranji.

Ces visites sont organisées par « the original Singapore walks » et sont en anglais (j’ai dû un peu m’accrocher avec l’accent singapourien !).

Ces visites ne sont pas données mais comme elles durent 3 bonnes heures je ne trouve pas le prix trop excessif non plus. Pour moi, ça vaut le coup ! Surtout que si votre première visite vous a plu, il est possible d’acheter un coupon à 1$ pour bénéficier de 5$ de réduction sur la visite suivante.


Et pour les visites gratuites, vous pouvez aller au Singapore City Gallery à l’URA (Urban Redevelopment Authority). Vous y trouverez des maquettes et l’histoire du développement urbain de Singapour (passée et à venir).

Une autre visite gratuite : une galerie de tuiles Peranakan à Telok Ayer street juste à côté du temple Thian Hoch Kheng et au même endroit que le musée Musicbox. Vous pourrez même faire une pause au café, celui-ci propose des plats locaux et des noix de coco fraîches.

Une dernière proposition de visite gratuite : le Buddha Tooth Relic Temple and Museum situé à Chinatown. Ce que je ne savais pas en y allant, c’est qu’il y a un jardin sur le toit ! Très beau et reposant. Le temple est très impressionnant. Pensez à vous couvrir les bras et les jambes avant d’y entrer et soyez silencieux dans la salle de méditation du 4ème étage.


Bonnes visites ! Emeline

Guide de survie du gaijin au Japon

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un gaijin ? Au Japon, un gaijin est un étranger, une personne venant « de l’extérieur ». Gaijin est le diminutif de gaikokujin.

Voici ce que j’appelle un petit « guide de survie » pour tout gaijin fraîchement débarqué au pays du soleil levant. Pour mes deux voyages, j’étais accompagnée de deux autres gaijins qui ont étudié respectivement 1 an et 2 ans au Japon. Autant dire que j’étais bien entourée :) Mais ce n’est pas le cas de tout le monde. D’ailleurs, avant de trouver mes deux acolytes, j’ai attendu plusieurs années car je n’osais pas y partir seule. Donc voilà, j’écris ce petit guide pour vous aider à l’arrivée en ce qui concerne l’argent, les transports et internet (le wifi c’est la vie !). Lire la suite

Nuages chantilly

Japon – Derniers jours et retour à Paris

Bon ben ça y est, je suis de retour à Paris !

Pour résumer mes derniers jours à Tokyo, je dirais que nous avons dépensé notre énergie à faire du shopping « souvenirs », à manger des plats japonais (dont une tête de thon assez impressionnante !) avec les amis japonais d’A., à boire de tout notre soûl dans des izakayas, à massacrer la reine des neiges au karaoké, à jouer aux fléchettes, au ping-pong, au billard et au … baseball. Mais pas sur les toits de Tokyo, dommage ! Lire la suite

Japon – Jour 11 – Matsuri @ Osaka

C’était le dernier jour de validité de notre JR Pass, il fallait donc que l’on rentre à Tokyo. Mais avant, nous avons fait un petit tour au parc du château d’Osaka dans l’espoir d’assister à un matsuri (festival japonais). En sortant du métro, nous avons croisé de jeunes japonais affublés de sorte de costumes traditionnels. D’un point de vue de Gaijin (nom utilisé pour désigner les étrangers au Japon, cela veut dire littéralement « personne de l’extérieur »), je pense que c’était mi-costume traditionnel, mi-déguisement mais je n’en sais rien. En tout cas, on s’est dit qu’on tenait une piste.

Lire la suite