Japon – Jour 10 – De Miyajima à Osaka

Sur l’île de Miyajima, « là où cohabitent les hommes et les dieux », il nous restait à visiter le temple d’Itsukushima et le temple Daisho-in avant de prendre nos valises pour rejoindre la ville d’Osaka.

Le sanctuaire d’Itsukushima est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Petite parenthèse culturelle lue sur Wikipédia :

La construction du sanctuaire, consistant en des structures sur pilotis et des pontons, est due au statut sacré de l’île. Les visiteurs n’avaient en effet pas le droit d’y mettre pied à terre ; ils devaient, en arrivant par bateau, passer sous le torii flottant et accoster sur les pontons.

Le temple attire beaucoup de visiteurs, nous y compris ! J’ai profité de cette visite pour tirer un omikuji. Un omikuji, kézako ? On va dire que c’est l’oracle japonais. Après avoir donné 100 yens, j’ai secoué une boîte et j’en ai sorti un numéro. Avec ce numéro, j’ai récupéré une petite bandelette de papier sur laquelle était écrit des prédictions. Si vous êtes normalement constitué, vous espérez bonne fortune. C’était mon cas ! (Non pas que je sois normalement constituée :P). Comme les omikujis ne sont généralement pas traduits, me voilà bien avec mon petit papier que je ne savais pas déchiffrer. J’ai donc décidé de sauter sur le premier japonais qui passait, une groupe de jeunes filles  en l’occurence. Lorsque je leur ai demandé ce que ça voulait dire, elles ont toutes crié en choeur que ce n’était pas bon du tout ! Je me suis donc précipité pour l’accrocher quelque part. Parce que ce qui est chouette c’est que l’on peut espérer conjurer le mauvais sort en accrochant l’omikuji à un pin (ou autre).

Ensuite, nous avons visité le temple Daisho-in. Nous l’avons trouvé particulièrement fascinant, c’est sûrement l’un des temples qui nous a le plus plût parmi ceux que nous avons eu l’occasion de voir. On y trouve beaucoup de statuettes, grandes et petites. Il y a aussi une grotte éclairée de je-ne-sais-combien de lanternes. Ne manquez pas d’y passer si vous vous rendez à Miyajima.

Glico OsakaUn petit shinkansen et nous voilà à Osaka où nous avons passé la soirée dans le Dotonbori, le quartier animé d’Osaka dont les spots les plus connus sont le Glico et le crabe.

Nous étions partis pour manger des okonomiyakis, la spécialité culinaire d’Osaka (petite pensée pour toi Paul). Mais comme nous n’avons pas trouvé le restaurant que l’on cherchait, nous avons mangé dans un Izakaya et fait un nomikai. Un nomi-quoi ? C’est la formule « boisson à volonté ». Comme j’ai le sens de la fête, je me suis pété le bidon au jus d’orange. Voilà, voilà…

Publicités

2 réflexions sur “Japon – Jour 10 – De Miyajima à Osaka

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s